Il arrive souvent à une entreprise de faire face à une pénurie de candidats, peu importent sa renommée ou l’attractivité des postes proposés.

Imaginons la situation suivante : la plupart des candidats qualifiés pour votre offre ont une image positive de votre entreprise, ils ont vu et lu votre offre d’emploi, et ils comptent bel et bien postuler. Du moins, au départ. Mais tout à coup (pour des raisons qui vous échappent), ils changent d’avis et ne postulent pas, vous faisant ainsi perdre l’opportunité de les embaucher. Pourquoi ? Voici les 5 principales raisons :

 

Un processus de candidature bien trop compliqué.

Selon Indeed, 9 candidats sur 10 ne déposent pas leur candidature sur les sites des entreprises du Fortune 500 en raison d’un processus trop compliqué (c’est-à-dire que ces compagnies ne rencontreront jamais que 10% des personnes intéressées par le poste !). La frustration ressentie par les candidats vient le plus souvent du temps que leur prend le dépôt de leur candidature. Selon Appcast, si cela prend plus de 5min, les chances que le prospect abandonne le site augmentent de 385%. 5min de plus et le nombre d’applications diminue de moitié ! Augmenter le nombre de questions (de 25 à 50) vous fera également perdre la moitié des candidatures. D’autres données (Source : Jibe) révèlent que les candidats n’iront pas au bout de leur candidature s’ils rencontrent des obstacles techniques (60%), s’ils ne parviennent pas à déposer leur CV (55%), ou si aucun moyen de suivre le statut de la candidature n’est fourni (44%).

Ne pas pouvoir postuler sur mobile.

77% des candidats utilisent une application mobile de recherche d’emploi (Source : Beyond), il est donc logique pour eux de pouvoir postuler directement depuis leur smartphone ou leur tablette. Cependant, seulement 56% des sociétés primées proposent une version mobile de leur processus de candidature. Le chiffre inquiétant : 20% des candidats affirment renoncer à leur candidature si celle-ci ne peut être envoyée depuis un mobile. Et lorsque l’on regarde de plus près le trafic provenant d’un appareil mobile, 98% des candidats mobiles abandonnent leur candidature en raison de processus d’application mobile décevants. La leçon à retenir ? Offrez à vos futurs candidats la possibilité de postuler depuis un appareil mobile, mais surtout : arrangez-vous pour qu’elle soit user-friendly !

 

Une mauvaise réputation.

Les avis laissés sur internet concernant votre entreprise ne sont pas à prendre à la légère : 55% des candidats ayant lu un avis défavorable sur votre entreprise ne postuleront pas (Source : CareerArc). Et même si 99% des entreprises estiment que contrôler leur marque employeur est un facteur important dans la recherche de nouveaux talents, seulement 45% choisissent de s’occuper de ces avis négatifs.. !

Un bon article sur les avis défavorables : http://digiday.com/marketing/people-complain-online-5-charts/

 

Une offre d’emploi « brouillon ».

75% des candidats affirment que l’apparence d’une offre d’emploi déterminera leur choix de postuler ou non. 64% ne postuleront pas s’ils ne comprennent pas le titre, et 57% s’ils estiment qu’une annonce emploie trop de jargon. Quelques conseils ? Ajoutez une question dans le premier paragraphe de votre offre. Cela stimule la réflexion et l’engagement des candidats passifs, et augmentera votre nombre de candidatures de 10% ! N’hésitez pas à ajouter le logo de votre entreprise dans l’offre, cela vous fera gagner 8% de candidatures supplémentaires. Vous disposez d’une vidéo ? Intégrez-la dans l’offre, et recevez 34% de CV en plus ! (sources : CareerBuilder & Monster).

Une offre d’emploi… invisible !

Si vos futurs candidats ne voient pas vos offres d’emploi… vous recevrez forcément moins de candidatures. Il est essentiel de poster vos offres sur des sites brassant le plus de candidats qualifiés possibles. Les recommandations sont un bon moyen d’obtenir des CV de qualité (source : LinkedIn). Mais si vous souhaitez poster vos offres sur des sites publics, voici une liste de ceux proposant le plus de candidats ayant décroché au moins un entretien (source : SilkRoad) : Indeed 52%, CareerBuilder 8%, Craigslist et LinkedIn 5%, Monster 2%, et enfin la publicité papier et les réseaux sociaux 1%.

 

En bref

Il y a une multitude de données sur le recrutement révélant les raisons pour lesquelles même les entreprises les plus connues ne reçoivent pas assez de candidatures. Et pendant ce temps, Google reçoit près de 3 millions de candidatures par an… Le fait d’avoir une approche orientée data (comme le fait Google) vous permettra d’augmenter le nombre de candidatures reçues de près de 50%.

Le secret ? Comme vu plus haut : rendez la candidature plus simple, fournissez la possibilité de postuler depuis un mobile, surveillez de près les avis laissés par les internautes sur votre entreprise, améliorez le contenu de vos offres, et postez celles-ci à des endroits où les candidats potentiels les verront !